Recherche

BASF rejoint le Consortium international de séquençage du blé


TNC le 06/08/2019 à 07:36

Le 24 juillet dernier, le groupe BASF a annoncé qu'il devenait sponsor du Consortium international de séquençage du blé (IWGSC).

BASF est désormais sponsor de l’IWGSC, « consortium international et collaboratif de producteurs de blé, de chercheurs en sciences végétales et de sélectionneurs publics et privés dédié au développement des ressources génomiques indispensables pour les scientifiques et les sélectionneurs », explique le groupe dans un communiqué.

« Ces ressources visent à faciliter la production de variétés de blé plus adaptées aux contraintes environnementales, qui présentent des avantages en matière de rendement, de qualité nutritionnelle et durabilité. Ce programme établit les fondements scientifiques nécessaires à la filière blé, pour répondre à son besoin urgent d’innovation ».  Les sponsors participent « aux projets menés par le Consortium et, en tant que membres du comité de coordination, ils contribuent à en définir les priorités, les plans stratégiques et les activités », ajoute BASF.

« Notre centre d’innovation de Gand (Belgique) fait partie intégrante de notre volonté de créer un blé hybride nouvelle génération. Cette nouvelle technologie, dont le lancement est prévu dans le courant de la prochaine décennie, constituera pour les producteurs une révolution en termes de rendement et de tolérance des semences aux stress environnementaux. Le génome de référence du blé séquencé sous la direction de l’IWGSC s’est avéré fondamental dans notre découverte des gènes du blé et nos activités de production. Nous avons la conviction que la prochaine étape du projet apportera tout autant à la R&D publique et privée en matière de blé », a affirmé John Jacobs, responsable du programme Leader Crop Efficiency, qui représentera BASF auprès du comité de coordination de l’IWGSC.