Fertilisation

Balsamo pour accroître l’efficience de la solution azotée


TNC le 05/04/2021 à 08:29

Grâce à son programme de R&D, Via Végétale met en avant « de nouveaux effets, notamment sur le nombre de grains par épis, de Balsamo appliqué au stade DFE en foliaire avec la solution azotée sur le blé tendre d’hiver ».

En collaboration avec l’Université de Caen et l’Inrae, « des résultats significatifs sur l’effet de Balsamo ont été mis en évidence en conditions contrôlées (Maignan et al., 2020), indique Via Végétale. Cette nouvelle étude montre qu’apporter 20 unités avec Balsamo en foliaire au stade dernière feuille étalée améliore la fertilité des épis et donc le nombre de grains par épi ».

« Un gain moyen de 3,4 q/ha et 0,6 point de protéine »

Appelé aussi « le booster d’azote pour blé », Balsamo permettrait ainsi « d’augmenter le nombre de grains par plante notamment grâce à une meilleure absorption d’azote en fin de cycle au profit du grain ». « Au champ, les essais réalisés par plusieurs réseaux de référence indiquent un gain moyen de + 3,4 quintaux et 0,6 point de protéine (de 0 à + 10 quintaux et de 0 à 1,5 point selon le rendement) ainsi qu’une amélioration de la valeur boulangère », selon Via Végétale. 

L’entreprise précise, par ailleurs, que cette méthode de fertilisation ne dépend pas de la pluie pour être valorisée. « Produire des blés en préservant la qualité sans connaître la météo est un enjeu majeur pour les acteurs de la filière. L’application de Balsamo avec 20 à 40 unités de solution azotée permet d’alimenter la plante quand elle en a le plus besoin. »

« Balsamo s’applique à raison de 3,5 kg/ha en mélange avec 50 à 100 litres d’eau et 50 à 100 litres de solution azotée. Il est vendu en seau de 17,5 kg, soit l’équivalent de 5 ha. »