Moisson 2019

+ 15,8 % sur un an pour la production de blé tendre


TNC le 12/09/2019 à 11:02
La progression de rendement en blé tendre est particulièrement importante dans les régions Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes. (©TNC)

La progression de rendement en blé tendre est particulièrement importante dans les régions Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes. (©TNC)

Agreste, service statistique du ministère de l'agriculture, a révisé ses prévisions de surfaces et de rendements en blé tendre d'hiver pour la campagne 2019, basées sur des données du 1er septembre 2019. La production est en hausse de 15,8 % par rapport à la récolte 2018.

Agreste, le service statistique du ministère de l’agriculture, a révisé le 10 septembre 2019, ses prévisions de surfaces et de rendements en blé tendre d’hiver pour la récolte 2019. Ces chiffres sont basés sur des données du 1er septembre 2019.

Pour cette campagne, la production de blé tendre d’hiver a été revue à la hausse à 39,4 millions de tonnes, soit une augmentation de 15,8 % sur un an et de 11,7 % par rapport à la moyenne 2014-2018. « Il s’agirait de la deuxième plus importante récolte après celle de 2015 (40,9 Mt) », note Agreste. Le rendement est estimé à 78,6 q/ha, proche du record de 2015 (79,3 q/ha). Il dépasse de 11,9 % la moyenne quinquennale 2014-2018 (70,3 q/ha). « À l’exception de l’Auvergne, touchée par une forte sécheresse qui provoque une baisse de production estimée à 10,7 %, toutes les régions voient leur récolte augmenter. La hausse est particulièrement élevée en Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes (respectivement + 26,9 % et +24,4 % sur un an). »

À voir aussi : Bilan de la moisson 2019 – « On a eu le sourire en juillet, on l’a beaucoup moins en août »