Sima 2019

Un bilan satisfaisant


TNC le 06/03/2019 à 15:16
La fréquentation et le climat ont été propices au Sima 2019. (©Comexposium)

La fréquentation et le climat ont été propices au Sima 2019. (©Comexposium)

Le Sima a fermé ses portes jeudi dernier. Selon les organisateurs, le nombre total de visiteurs - 230 000 - reste stable par rapport à l'édition précédente. Les nombres de visiteurs et d’exposants étrangers sont, eux, en hausse. Le Simagena n’est pas en reste et enregistre une vente record de 130 000 euros pour une génisse.

« Nous avons constaté une belle dynamique sur notre stand, notamment les trois premiers jours, avec un état d’esprit positif. Alors que pendant longtemps, le business directement sur le salon n’avait plus lieu, la tendance a repris il y a deux ans et s’est confirmée cette année. Nous avons d’ores et déjà fait de belles affaires avec la signature de plusieurs bons de commande », déclare Michel Weber, directeur marketing et communication de New Holland France.

Avec une hausse du nombre d’exposants internationaux (+ 12,5 % et 42 pays représentés), 25 % de son visitorat venant de 140 pays et ses 400 délégations internationales, le Sima 2019 est plus international que les éditions précédentes.

« Notre objectif était centré, cette année, sur l’animation et la convivialité de notre réseau : bon nombre de nos concessionnaires étaient au rendez-vous. Nous avons également eu la visite de nombreux agriculteurs. Nous avons perçu une hausse du visitorat international : environ une trentaine de nationalités se sont rendues sur notre stand. Par ailleurs, la conjoncture du marché, bien meilleure qu’en 2016/2017, est largement ressentie par l’ optimisme et le climat d’affaires qui règnent ; nous avons ainsi signé de nombreux bons de commande. », souligne Benoit Carré, président de Carré.

Un record pour le Simagena

La génétique bovine n’est pas en reste avec un record européen et la vente d’une génisse, Gah Olga des Grilles, fille de Boldi V Gymnast pour 130 000 euros.