Info firme

Maschio Gaspardo inaugure des bâtiments flambant neuf à Beauvais


TNC le 21/09/2021 à 11:23
Mirco et Andreas Maschio ont félicité Caroline Cayeux et Michel Schietequatte pour leur collaboration lors de l'inauguration des locaux flambant neuf de Beauvais. (©TNC)

Mirco et Andreas Maschio ont félicité Caroline Cayeux et Michel Schietequatte pour leur collaboration lors de l'inauguration des locaux flambant neuf de Beauvais. (©TNC)

Installé depuis 2020, le constructeur italien vient d'inaugurer ses locaux tout neufs à Beauvais. En cause : la crise sanitaire avait rendu difficile l'organisation d'un tel événement. Désormais bien installé, l'objectif de Mirco et Andreas Maschio, les dirigeants, est de conquérir davantage le marché français pour atteindre 50 millions d'euros d'ici trois ans.

La crise sanitaire du Covid-19 a retardé l’inauguration des nouveaux locaux de Maschio Gaspardo installés à Beauvais (Oise) mais c’est désormais chose faite. Les deux frères Maschio, Mirco et Andreas, actuels dirigeants de la marque italienne, ont fait le déplacement depuis Venise pour couper le ruban tricolore en compagnie de Caroline Cayeux, présidente de l’agglo du Beauvaisis.

Caroline Cayeux a rappelé l’intérêt manifeste de la communauté de communes envers la filière agroéquipement. À l’image de Rev’Agro, association dont la vocation est de favoriser l’émergence de projets innovants et la création d’entreprises dans le machinisme, le numérique et la technologie agricole. « Sans compter Agco et Isagri, les deux fleurons locaux en matière d’innovation agricole », ajoute madame le maire de Beauvais.

Objectif : booster le chiffre d’affaires à 50 millions d’ici 2024

Côté installation, le bâtiment est installé dans la zone d’activités du Haut-Villé. Un bâtiment de 1 000 m², composé de 400 m² de bureaux, de 200 m² de salles de formations modulables et d’un hall d’exposition. Michel Schietequatte, directeur de la filiale, a remercié les partenaires locaux qui se sont mobilisés pour faire en sorte que l’entreprise rejoigne l’écosystème machinisme déjà installé à proximité.

Sur les 33 salariés présents dans les anciens locaux installés dans le Loiret, trois n’ont pas fait le déplacement. Désormais, la filiale embauche 36 personnes, dont une partie basée en région pour être au plus près du terrain.

En 2020, la filiale française a réalisé 30,6 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour mémoire, le dirigeant avait annoncé son objectif en février 2020, d’atteindre 50 millions d’euros d’ici 2024.