De l’Autriche à la France

Le titre de « Machine de l’année 2019 » donne des ailes à Pöttinger


TNC le 26/02/2019 à 17:17
Pöttinger a obtenu le titre de « Machine de l'année 2019 » pour son combiné de fauche Novacat A10 Cross. (©TNC)

Pöttinger a obtenu le titre de « Machine de l'année 2019 » pour son combiné de fauche Novacat A10 Cross. (©TNC)

Pour Pöttinger, l’obtention, lundi 25 février 2019, du titre de « Machine de l’année 2019 » pour son combiné de fauche Novacat A10 Cross témoigne de ses objectifs de développement en France et dans le monde. Le constructeur autrichen, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 354 M€ en 2017-2018, espère le passer à 450 M€ d’ici 2022.

Au lendemain de la cérémonie des remises de « Machine de l’année 2019 », Pöttinger n’a pas caché sa satisfaction d’avoir obtenu l’un des sésames pour sa combinaison de fauche Novacat A10 Cross Flow. Un titre de « Machine de l’année 2019 » qui booste l’entreprise familiale dans ses ambitions sur le marché français.

« Aujourd’hui, le marché français représente 14 % des 354 M€ de chiffre d’affaires que nous avons réalisé en 2017-2018 », a expliqué Gregor Dietachmayer, directeur commercial, marketing et services, et porte-parole de Pöttinger » lors d’une rencontre avec la presse. Le constructeur autrichien souhaite même faire de la France son premier marché européen, devant l’Allemagne, pays qui représente actuellement 20 % de ses ventes.

L’entreprise familiale autrichienne, qui fête ses 20 ans de présence en France, peut se réjouir d’une belle croissance d’activité dans l’Hexagone. À son arrivée en 1999, Pöttinger avait réalisé un chiffre d’affaires de 6,1 M€. L’activité en France a dépassé les 43 M€ en 2018. Autant dire que les équipes de Pöttinger France ambitionnent de quasiment doubler les ventes à moyen terme.

Dans cette optique, Pöttinger souhaite un retour de ses investissements récents dans ses usines, notamment l’agrandissement de son usine de Vodnany en République Tchèque, d’où sortent ses outils de travail du sol, et de celle de Bernburg en Allemagne, d’où sont produits les semoirs de la marque. Pöttinger s’est aussi équipé, il y a deux ans, d’un nouveau centre logistique pour les pièces détachées, une activité en croissance qui représente désormais 11 % de son chiffre d’affaires.