Tracteur Case IH

Le look des Puma toujours plus agressif !


TNC le 17/01/2020 à 06:01
Les tracteurs de la gamme Puma arborent le look de l'Optum et du Magnum. (©Case IH)

Les tracteurs de la gamme Puma arborent le look de l'Optum et du Magnum. (©Case IH)

Case IH fait bénéficier sa gamme Puma du look des tracteurs de la série Optum et Magnum. Design, éclairage, cabine... le confort de l'opérateur augmente et la simplicité d'utilisation aussi ! Sans oublier les relevages avant et arrière, retravaillés pour faciliter les manœuvres.

Case IH a revu le look de sa gamme de tracteurs Puma 140 à 240. Objectif : améliorer le confort de l’opérateur et simplifier l’utilisation de la machine. Du coup, depuis le début de l’année, l’engin embarque des fonctions supplémentaires. La gamme se divise toujours en deux modèles, les Puma 140 à 175 et les Puma 185 à 240 à châssis long. 

À lire aussi : À quoi ressemblera le tracteur du futur chez Massey Ferguson ?

La motorisation Stage V équipe dorénavant tous les modèles de la série. Il s’agit d’un moteur six cylindres de 6,7 l de cylindrée fourni bien sûr par FPT Industrial. Les Puma 140-175 reçoivent la technologie Hi-eSCR2 pour répondre aux exigences de la norme antipollution Stage V, dont bénéficiaient déjà les modèles 185 à 240. L’occasion pour le constructeur d’équiper les tracteurs du nouveau capot, arborant le style propre de la marque.

Carburant 100 % HVO et huile biodégradable compatibles

Côté calandre, les feux de route et de travail sont calqués sur ses grands-frères Optum et Magnum. Autre nouveauté : tous les modèles sont compatibles avec l’utilisation du carburant 100 % HVO et de l’huile biodégradable. Sans compter l’allongement des intervalles de vidange d’huile moteur qui passent à 750 h et de transmission à 1 500 h. Les coûts d’entretien diminuent sans compromettre la durée de vie des machines.

En cabine, place à des caches sur les vérins à gaz et au nouveau volant. L’éclairage des marchepieds évolue pour rehausser la sécurité de l’opérateur lorsqu’il monte ou descend de la cabine. Les ingénieurs de la marque installent aussi un réservoir d’eau destiné au lavage des mains du conducteur. À bord, le conducteur profite du système audio composé d’une radio, de hauts-parleurs et d’un micro pour téléphoner sans les mains.

Le 3e point revu pour une meilleure visibilité vers l’attelage

L’intérieur de cabine a été aménagé pour faciliter l’utilisation du tracteur, à l’image du porte-documents et du rétroviseur plus compact. Le rail fixé sur le côté de la cabine permet d’installer les écrans des systèmes électroniques. À souligner aussi la présence de prises de raccordement, d’un support de téléphone portable et d’un porte-tablette.

Outre le design, l’éclairage et la cabine, le relevage arrière change. Par exemple, le support de 3e point qui améliore la visibilité vers l’attelage. À l’avant, la conception du relevage facilite l’accès aux commandes extérieures et donc la fixation d’outils. En option, l’agriculteur peut profiter d’un circuit d’air comprimé, équipé de raccords pour brancher une soufflette de nettoyage ou un flexible.