Cueilleur de maïs

Geringhoff ajoute des modèles à la gamme Mais Star* Collect


TNC le 06/11/2019 à 07:03

Geringhoff ajoute deux modèles de cueilleurs à sa gamme Maïs Star* Collect, de neuf et dix rangs. Principal avantage : possibilité d'andainer la paille de maïs pour la récupérer et alimenter par exemple un méthaniseur. De quoi rendre la culture un peu plus avantageuse, notamment côté écologique. Sans oublier la diminution du risque de dissémination de la fusariose.

Geringhoff étoffe sa gamme de cueilleurs à maïs baptisée Mais Star* Collect grâce à deux modèles supplémentaires : neuf et dix rangs. Question largeur de rang, les espacements disponibles répondent aux standard européennes, à savoir 70, 75 et 80 cm. Une version plus resserrée est en cours de développement.

Le système d’andainage est débrayable grâce à une simple manette. Lorsqu’il est désactivé, la tête de récolte fonctionne comme une tête traditionnelle en coupant la tige à l’aide du hachoir à tige horizontale. En position activé, la paille est rassemblée via la vis. La matière est ainsi déposée au centre en forme d’andain pour que la presse puisse la ramasser.

60 % des tiges utilisables comme ensilage

Les résidus ne sont pas contaminés ni par la terre, ni par les cailloux. Idéal pour que la matière reste propre et puisse être utilisée pour alimenter un méthaniseur. Selon l’état de la culture, jusqu’à 60 % des tiges peuvent être récoltées et utilisées comme ensilage. La récolte est utilisable aussi en litière dans les élevages voire dans certaines régions, pour approvisionner les incinérateurs et produire de l’électricité ou de la chaleur. Autre avantage d’ôter la paille : limiter la dissémination de la fusariose. En clair, la technologie offre des débouchés supplémentaires à la culture, qui plus est écologique.