Importations de soja

Des militants anti-OGM bloquent pendant trois heures le port de Brest


AFP le 06/12/2019 à 12:51

Plusieurs dizaines de militants anti-OGM ont bloqué vendredi matin le port de commerce de Brest pour dénoncer l'importation de soja provenant d'Amérique du Sud et du Nord, avant d'être délogés par la police, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les militants, 80 selon le collectif des Faucheurs Volontaires à l’origine de l’action, ont notamment perturbé le fonctionnement de l’usine du géant américain du négoce de céréales et de matières premières agricoles Bunge. Un groupe de personnes s’est introduit dans l’enceinte du port et a coupé des tapis d’approvisionnement des silos, selon les manifestants et la police. Plusieurs camions ont en outre été empêchés d’accéder au port ou d’en sortir.

« Le bilan sur site est lourd », assure dans un communiqué la préfecture du Finistère. « L’outil de production est sérieusement endommagé, les réparations et pertes d’exploitation se chiffrent en centaines de milliers d’euros », ajoute la préfecture. « Le préfet du Finistère condamne très fermement cette attaque, qui porte un préjudice considérable à l’activité économique du port de Brest et du département du Finistère », assure le document, qui indique que des procédures judiciaires ont été ouvertes.

« Nous sommes venus de toute la France pour bloquer la société Bunge qui importe des millions de tonnes de soja OGM du Brésil notamment », a expliqué à l’AFP Najet Mallali du collectif des Faucheurs Volontaires. Selon ce dernier, la société Bunge stocke et distribue sur son site de Brest « une part des 4,5 millions de tonnes de soja OGM arrivant chaque année d’Amérique du Nord et du Sud en France ».

Les militants qui bloquaient l’entrée du port depuis 07h00 du matin en ont été délogés par les forces de l’ordre avec des grenades lacrymogènes, un peu avant 10h00.