Manifestation anti-OGM

Des Faucheurs volontaires investissent une usine Monsanto à Trèbes


AFP le 17/05/2019 à 14:35

Une quarantaine de Faucheurs volontaires ont investi vendredi matin l'usine Monsanto de Trèbes (Aude), dénonçant la commercialisation par le groupe « de semences de colza contaminées par du colza transgénique », a constaté un photographe de l'AFP.

L’opération vise à protester contre la diffusion en France de « colza contaminé vendu par Monsanto sous la marque Dekalb à l’insu des agriculteurs », a indiqué à l’AFP Jacques Dandelot, 69 ans, l’un des porte-parole des Faucheurs Volontaires, des militants anti-OGM. Selon-eux, ces lots de semences, du « colza DK Exception Dekalb contaminé par la semence transgénique GT 73 résistante au glyphosate », ont été commercialisés en France, en Allemagne, en République Thèque et en Roumanie.

« C’est incompréhensible que cette semence contaminée importée d’Argentine et d’Espagne soit commercialisée en France », a ajouté Jacques Dandelot.

Les manifestants ont déployé une banderole sur une façade de l’usine sur laquelle on pouvait lire : « Contamination en cours : 20 000 hectares en France de colza OGM ». Alors que la gendarmerie était présente, les Faucheurs ont demandé à voir l’un « des responsables du site Monsanto et un représentant du ministère de l’agriculture ».