Départ d’Alexis Peulson pour son Tour de l’Agriculture Française


Alexis Peulson le 21/09/2018 à 16:38

Chaque semaine, Alexis Peulson vous fait part d'un fait marquant ou d'une expérience en exploitation agricole qu'il a vécue lors de son Tour de l'Agriculture Française, dont le Crédit Mutuel est partenaire. Cette semaine, il nous présente son projet et évoque son départ qui a eu lieu le dimanche 16 septembre dernier.

Alexis Peulson entouré de 80 personnes pour son départ de Saône-et-Loire. (©Christophe De Oliveira)

L’agriculture et l’écologie. Ce sont deux mots que nous n’avons plus l’habitude de voir côte à côte. L’un étant souvent jugé comme le bourreau du second. Mais qu’en est-il réellement ? L’écologie, c’est un combat que je mène au quotidien depuis plusieurs années. En arrêtant l’eau quand je me brosse les dents jusqu’à une réduction de ma consommation de viande, je sais que nous vivons dans un monde fini et que l’état de notre planète est alarmant. L’agriculture, je la fréquente depuis mon enfance. Je connais plusieurs agriculteurs avec des profils très différents. Mais, une chose est sûre : aucun ne cherche à détruire notre planète.

L’agriculture est certainement le secteur qui doit et qui réussit le plus à s’adapter. Les consommateurs et les pouvoirs politiques demandent de plus en plus de production responsable, souvent à juste titre, et les agriculteurs s’adaptent, innovent, répondent…

Cependant, ces derniers mois, la pression sociétale s’accélère, la demande d’arrêt des phytos, le développement du véganisme et l’image des agriculteurs est mise à mal. Alors qu’ils sont les premiers à vouloir réduire leurs intrants et donc les pesticides, la société pense, naïvement, qu’en s’en prenant aux agriculteurs, ils gagneront leur cause…

Aujourd’hui, nous sommes à un tournant important. Oui, notre planète est malade, mais non, l’agriculture ne se résume pas à utiliser ou non des pesticides. Le débat est plus complexe et nous ne résoudrons rien à coup de « Mais si certains font du bio, ils ont qu’à tous le faire ! ». Nous devons avant tout comprendre ce qu’est l’agriculture, comment elle fonctionne réellement, pour s’adapter aux attentes de la société et surtout, de notre planète.

C’est pour présenter toutes ces formes d’agricultures que je suis parti, ce dimanche 16 septembre, à vélo, pour réaliser un tour de France de l’agriculture. Les 80 personnes présentes à mon départ (dont 40 qui m’ont suivi sur les premiers kilomètres) confirment l’intérêt et le contexte actuel qui tournent autour des questions que je soulève. Je suis maintenant en Côte d’or, au milieu des vignobles, sous un soleil de septembre anormalement chaud, et je profite des dernières températures élevées pour me diriger vers le nord de la France.

YouTube : TAF – Le Tour de l’Agriculture Française
Facebook : facebook.com/TourAgriFrance/ 
Blog : https://touragrifrance.jimdofree.com/