Tornades

Dans l’Oise, une rivière polluée par une fuite d’engrais


AFP le 28/10/2022 à 08:50

L'épisode de vents violents qui a touché les Hauts-de-France dimanche a provoqué une fuite d'engrais près de Songeons (Oise), polluant la rivière Thérain et tuant de nombreux poissons, a annoncé jeudi la préfecture, qui interdit l'usage de cette eau.

« L’épisode venteux du dimanche 23 octobre a endommagé un réservoir contenant de l’engrais liquide, lequel s’est déversé dans le réseau d’assainissement et d’eaux pluviales », indique la préfecture dans un communiqué. « Cette pollution a pour principale conséquence une mortalité piscicole sur le cours du Thérain, à partir de Songeons et jusqu’à l’aval de Beauvais », poursuit-elle.

« Grâce à l’intervention des services de l’État concernés, de la commune de Songeons et de Véolia, il a été mis un terme à cet écoulement » et les réseaux ont été nettoyés, assure la préfecture.

Mais la « capacité de traitement de la station d’épuration des eaux usées de Songeons a été également perturbée », et le rétablissement total du service prendra « vraisemblablement quelques semaines », précise-t-elle.

Par précaution, la préfète de l’Oise a interdit pour dix jours la pêche, la consommation des poissons, et l’usage de l’eau – pour l’abreuvement des animaux ou les sports nautiques notamment – sur le périmètre du Thérain, ses bras, et les plans d’eau qu’ils alimentent, de Songeons à la confluence de l’Oise. Une quarantaine de communes sont concernées.

Des vents violents et tornades ont frappé dimanche soir une quinzaine de communes de l’Oise, de la Somme et du Pas-de-Calais.

Dans l’Oise, où un enfant de 9 ans a été légèrement blessé à la tête par un portail, 177 habitations ont été touchées, principalement leurs toitures. Dans le Pas-de-Calais, 136 logement ont été impactés, dont 50 ne sont plus utilisables, selon les autorités.

Dans la Somme, 80 habitations sont concernées à Conty selon les pompiers, dont une dizaine sont « inhabitables », et 7 à O-de-Selle, selon la préfecture.