Comptes agricoles 2018

« L’agriculture française demeure sous le seuil de rentabilité » selon la CR


TNC le 18/12/2018 à 18:12

Réagissant à la publication par l’Insee des comptes prévisionnels de l’agriculture pour 2018, la Coordination rurale estime que « l’agriculture est en permanence en dessous du seuil de rentabilité attendu pour un secteur de première nécessité incapable aujourd’hui de se moderniser et d’assurer son renouvellement ».

Pour la Coordination rurale, « il est clair qu’après la chute abyssale des revenus de 2016 et malgré les légères hausses de 2017 et de cette année, les comptes des agriculteurs ne se relèvent toujours pas. » La prévision de hausse de 18,3 % du résultat net agricole par actif non salarié « ne signifie pas que le revenu de l’ensemble des agriculteurs s’améliore ». « C’est en effet principalement au secteur des vins et spiritueux, sinistré l’an dernier et porté par une dynamique spécifique, qu’est due cette progression, sachant qu’il s’agit d’un secteur lui-même marqué par l’hétérogénéité et par un pan où les viticulteurs sont en souffrance. »

Le syndicat souligne surtout les difficultés cachées par les chiffres de l’Insee. « Le secteur de l’élevage demeure en dessous d’un seuil normal de rentabilité. Les cours sont en repli, la valeur de la production animale baisse (- 1,2 %) : les volumes stagnent, tandis que les prix reculent. (…) Toutes les grandes cultures ont souffert des intempéries de l’année, puisqu’à l’exception de 2016, les récoltes n’ont jamais été aussi basses depuis 2007. Ainsi, la légère hausse de prix compense à peine la baisse de rendement. »

« Depuis 2014-2015, l’agriculture est en permanence en dessous du seuil de rentabilité attendu pour un secteur de première nécessité incapable aujourd’hui de se moderniser et d’assurer son renouvellement », résume la CR. Et le syndicat de rappeler ses revendications en matière de revenus. « Il est temps d’établir des prix rémunérateurs en protégeant l’agriculture européenne des importations prédatrices. »