Nouveauté tracteur

8280 TTV : la série 8 débarque chez Deutz-Fahr avec 287 ch sous le capot !


TNC le 14/09/2020 à 06:02
Deutz-Fahr a dévoilé sa série 8 grâce au 8280 TTV de 287 ch. (©Deutz-Fahr)

Deutz-Fahr a dévoilé sa série 8 grâce au 8280 TTV de 287 ch. (©Deutz-Fahr)

Deutz-Fahr complète sa gamme de tracteurs de forte puissance grâce au lancement du 8280 TTV dont la puissance maximale atteint 287 ch. La nouvelle transmission à variation continue SDF T77780 permet à l'engin de franchir la barre des 60 km/h avec une réactivité étonnante. Connectivité, confort, intervalles d'entretien espacés... Deutz-Fahr vise le créneau du haut de gamme avec son nouveau bébé.

L’usine Deutz-Fahr Land de Lauingen en Allemagne vient de donner naissance à son nouveau tracteur, baptisé 8280 TTV. Un gros bébé donc pour compléter la gamme forte puissance actuelle et qui promet puissance, dynamique, connectivité, confort et fiabilité. Le constructeur assure que l’engin embarque une série de nouveaux composants en vue de se distinguer de sa fratrie.

À lire aussi : Insolite – Deutz-fahr s’offre la 5e avenue de New York pour une exposition hors norme !

Sous le capot d’abord, les ingénieurs de la marque installent un moteur maison, le six cylindres Deutz de 6,1 l de cylindrée. Particularité : son bi-turbo lui offre 287 ch de puissance maximale et 1 226 Nm de couple. À noter aussi la présence du système CommonRail, qui injecte le GNR à 2 000 bars. Le bloc maison est évidemment conforme aux exigences de la norme d’émissions polluantes Stage V.

Nouvelle transmission à variation continue composite SDF T7780

Côté transmission, place à la nouvelle boîte à variation continue SDF T7780. En résumé, la marque a associé la transmission à variation continue à plusieurs gammes avec une unité d’embrayage et deux unités hydrostatiques. L’idée est de créer une sorte de transmission composite au concept adaptatif. Elle gère mieux le flux de puissance, le rendement et la force de traction. Du coup, sa capacité d’accélération de 0 à 60 km/h est surprenante. A contrario, la décélération est progressive et réagit rapidement aux variations de charge. 

11 t de capacité de relevage à l’arrière

Du coup, pour ralentir le bolide une fois lancé, des freins à disques secs sont installés à l’avant. Question prise de force, à l’avant elle bénéficie de deux régimes, trois à l’arrière. Le circuit hydraulique CleanOil débite jusqu’à 160 l/min en Load Sensing et dispose de 90 l d’huile exportable. Et autant dire qu’il est musclé le bébé. Sa capacité de relevage arrière est de 11 t, avec une charge admissible de 16 t. Côté pneumatiques, l’engin reçoit des roues pouvant atteindre 2,05 m de diamètre.

Parlons connectivité. Désormais, c’est un point clé pour optimiser et gérer les tâches. Le CFS (Connected Farming System) installé à bord est compatible Isobus. L’opérateur pilote jusqu’à 200 tronçons et module la dose via son terminal en cabine. Sans oublier la fonction TIM (Tractor Implement Management). En clair, le tracteur laisse la main à son outil, qui prend donc les commandes afin de maximiser le débit de chantier.

Confort et technologie à bord de la cabine MaxiVision 2

Le système d’autoguidage SDF Guidance gagne en précision grâce à sa nouvelle antenne, son module CTM et la fonction Auto-Turn qui gère le demi-tour en bout de champ. Pour télécharger des données ou des cartes, l’agriculteur peut utiliser sa clé USB ou effectuer un transfert via le cloud. À souligner aussi la technologie XTend, qui permet de dupliquer l’écran du iMonitor 3 sur une tablette ou un smartphone à distance.

La cabine offre clareté, visibilité et confort à l’opérateur. (©Deutz-Fahr)

Sans oublier le confort de l’opérateur. Le pont avant est suspendu grâce à la suspension intelligente, qui fonctionne selon trois modes (Auto, Normal ou Soft). La cabine MaxiVision 2 est également suspendue et bénéficie de la climatisation automatique. Elle est indépendante du capot pour éviter de remonter les vibrations, le bruit et la chaleur du moteur à bord. Enfin, pour y voir clair aussi bien la nuit que le jour, l’agriculteur profite de 50 000 Lumens fournis par les feux à Led.

Intervalle de vidange à 1 000 h

Les intervalles de maintenance sont de 1 000 h pour les vidanges d’huile moteur et de 1 500 h pour le système hydraulique. De quoi limiter la facture entretien et le temps passé.